C’est d’ailleurs cet état de choses qui explique la multiplication de modèles sur le marché. Désirez-vous vous en procurer ? Si oui, vous pourriez avoir du mal à vous retrouver parmi tous les outils actuellement disponibles. C’est justement dans le but de vous éviter cette difficulté que nous avons pris le soin de vous en dire plus sur la tarière thermique.

Meilleures ventes de tarières thermiques en 2019

Pourquoi opter pour l’utilisation d’une tarière thermique ?

Une tarière thermique est un outil mécanique qui est d’une grande utilité dans les domaines de l’agriculture et du jardinage. En effet, elle est dotée d’avantages multiples qui facilitent considérablement la vie de ses utilisateurs. C’est ainsi qu’elle est idéale pour la réalisation de trous étroits d’une grande netteté et semblables à ceux des professionnels.

Tarière thermique 52 cm3, 3cv, 3 mêches 100, 150, 200 + rallonge 30 cm

Le gros avantage réside dans la rapidité avec laquelle elle peut vous permettre de creuser ces trous. En plus, ces derniers sont tous nets, réguliers, propres et ils ne nécessitent pas que vous fassiez de gros efforts. Vous pouvez par ailleurs, vous servir de votre tarière thermique sur tous les types de sols, et même sur ceux qui sont les plus durs. D’une grande praticité, elle comprend un moteur à deux temps et son réglage est plutôt très aisé.

Dépourvue de fils, elle n’entrave pas vos mouvements et il est également très facile de s’en servir. En outre, vous n’aurez plus à vous plaindre de douleurs au dos, puisque vous n’aurez pas besoin de vous pencher en permanence lorsque vous l’utiliserez. Par ailleurs, elle est capable de s’adapter sans aucune difficulté à différents types de travaux et son entretien n’est pas compliqué.

Comment bien choisir sa tarière thermique ?

Pour faire un choix adéquat de tarière thermique, il est d’une grande importance de se baser sur certains critères que nous vous exposons ici d’ailleurs.

Basez-vous sur son poids

Si vous souhaitez vous procurer un outil que vous n’aurez par la suite aucun mal à manipuler, alors le poids est un critère que vous ne devez pas prendre à la légère. En réalité, même s’il est vrai qu’un modèle qui est lourd conviendra plus aux sols les plus difficiles à percer, il n’en demeure pas moins qu’il sera un peu plus compliqué de le manier.

Dans le même temps, si une tarière thermique qui est trop légère n’a aucun mal à être d’une grande efficacité sur les sols meubles, elle sera inévitablement inefficace sur les sols durs et pour des usages prolongés. C’est la raison pour laquelle on recommande souvent de se tourner vers les modèles qui pèsent entre 8 et 11 kg. Il s’agit d’un excellent compromis entre résistance et manœuvrabilité.

Vérifiez sa puissance

C’est la puissance de l’outil qui vous permettra d’avoir une idée précise de sa performance. Elle s’exprime en watts et elle se base sur la capacité du moteur. En effet, plus il est puissant et plus il est capable d’être rapide et efficace sur tous les types de sols. Il va donc de soi que vous avez l’obligation d’opter pour une tarière thermique qui est puissante si votre sol est dur. En revanche, si ce dernier est facilement labourable, vous pouvez aisément vous contenter d’un modèle qui n’est pas trop puissant.

La puissance est également un critère qui dépend du type de trou que vous avez prévu de creuser parce que plus ils sont profonds et grands, plus ils nécessitent l’utilisation d’outils puissants. À ce sujet, il est souvent conseillé de se tourner vers ceux qui ont une puissance minimale de 2 kW.

Prenez en compte les mèches

De façon générale, une tarière thermique se vend avec des mèches de longueur et de diamètre variables. En ce qui concerne ce dernier, il peut être de 300 mm, de 200 mm, de 150 mm ou de 80 mm. Les outils qui sont dotés de différents diamètres sont indubitablement des modèles à la fois polyvalents et performants. Ce sont d’ailleurs eux que l’on recommande le plus. En effet, vous aurez ainsi la possibilité de percer des trous de tous les types.

En dehors de la diversité des mèches, accordez également une attention particulière à leur qualité. Pour cela, privilégiez celles qui sont conçues à partir d’alliages d’acier bien résistants. C’est ce qui leur évitera de s’user un peu trop vite. Elles sont de loin préférables à leurs homologues simplement fabriquées avec du fer.

Préférez un modèle sécurisé

Il est aussi important de veiller à votre sécurité lorsque vous choisissez une tarière thermique. À ce sujet, un constat général permet de se rendre compte que de nombreux efforts sont faits par les différentes marques puisque la majorité des modèles qui se vendent actuellement sont dotés d’un mécanisme de débrayage automatique. Celui-ci s’enclenche face à des obstacles.

C’est lui qui réduit les risques d’accidents et d’endommagements des mèches. De même, assurez-vous que le modèle soit équipé d’un mécanisme autobloquant. En réalité, c’est lui qui permettra aux mèches de rester arrimées à l’outil, et ce, peu importe son utilisation.

Prenez en compte l’usage

Lorsque vous décidez de faire l’acquisition d’une tarière thermique, c’est souvent dans le but de réaliser une tâche bien précise. Si vous avez par exemple prévu de l’utiliser pour de petits travaux champêtres, l’idéal est de vous tourner vers un modèle qui est destiné aux travaux domestiques. En revanche, si vous avez prévu de vous servir de votre engin à des fins professionnelles et sur différents types de sols, alors l’idéal est de vous tourner vers les modèles les plus puissants.

Basez-vous sur quelques autres critères

De nombreux autres critères doivent être pris en compte dans le choix d’une tarière thermique de qualité. Parmi ceux-ci, nous avons par exemple le confort qui peut être garanti par la présence de poignées anti-vibration.

De même, un lanceur démultiplié aura l’avantage de simplifier le démarrage de votre outil. Par ailleurs, vous pourrez aussi vous procurer des tarières thermiques qui sont vendues avec des tournevis ou des bidons à ratio. Ces derniers sont d’une grande praticité en ce sens qu’ils vous offrent la possibilité de bien mélanger votre carburant, et ce, sans aucune difficulté.

Comment utiliser votre tarière thermique ?

Si votre envie de vous procurer une tarière thermique est tout à fait compréhensible, il n’en demeure pas moins qu’il est très important que vous ayez une idée précise de la meilleure manière de vous en servir. C’est justement cet aspect que nous abordons ici.

Les précautions d’utilisation

L’utilisation d’une tarière thermique implique que vous soyez en mesure de prendre certaines précautions destinées à assurer aussi bien votre sécurité que la longévité de l’outil. C’est ainsi que vous devez savoir que celui-ci est généralement assez lourd et bruyant.

Pour vous protéger de la meilleure manière qui soit, il est recommandé de vous servir d’un casque antibruit, de chaussures et de gants de sécurité. Utiliser des lunettes aura aussi l’avantage d’assurer la protection de vos yeux. De même, prenez le soin de lire avec beaucoup d’attention les règles d’utilisation de votre modèle. Celles-ci ne sont pas uniformes puisqu’elles ont tendance à varier en fonction des fabricants.

Vous devez également savoir qu’un engin de ce type n’est pas destiné à un usage sur du béton, de la roche ou des carreaux. Vous risquez de l’abîmer. De même, vous devez vous assurer qu’aucun enfant ne se trouve à proximité de vous lorsque vous vous en servez. En outre, avant de vous mettre à creuser, il vous faudra contrôler qu’il n’y a aucun conduit d’eau et aucune installation électrique.

L’utilisation en elle-même

Une fois toutes les précautions prises, vous pouvez maintenant vous mettre à utiliser votre tarière thermique en toute sérénité. Cependant, pour cela, vous devez savoir bien vous positionner. La meilleure posture est celle qui consiste à rester derrière votre outil. Ensuite, remplissez son réservoir avant de monter la mèche.

Commencez en creusant avec l’aide d’une bêche un trou peu profond (10 cm à peu près). Si le sol n’est pas humide, n’hésitez surtout pas à le mouiller. Mettez votre engin en marche et restez bien droit durant toute l’utilisation tout en maintenant aussi solidement que possible les poignées. C’est ce qui vous permettra d’exercer la pression nécessaire pour simplifier le creusage des trous. Dès que votre trou est suffisamment profond, vous pouvez retirer votre outil.

Comment entretenir votre tarière thermique

L’entretien judicieux de votre tarière thermique est une condition sine qua non à sa durabilité et à son efficacité. En plus, il s’agit d’un outil qui peut s’avérer dangereux lorsqu’il est mal entretenu. C’est pour cette raison qu’il est d’une grande importance d’avoir une idée précise de la meilleure manière d’en prendre soin.

L’entretien des mèches

Avant de vous mettre à l’entretien de votre appareil, vous devez prendre le soin de lire attentivement les conseils du fabricant à ce sujet. En ce qui concerne les mèches, vous devrez prendre l’habitude de les démonter et de les nettoyer de façon minutieuse chaque fois que vous finissez de vous servir de votre engin. C’est ce qui vous aidera à en éliminer toute trace de terre et de détritus.

Profitez également de cette occasion pour vous assurer qu’elles ne sont pas endommagées. Accordez une attention particulière à ses lames. Celles-ci doivent être bien aiguisées de façon périodique et lorsqu’elles sont en mauvais état, vous ne devez pas hésiter à les changer.

En effet, il est indispensable que votre engin soit équipé de lames d’excellente qualité, puisque c’est ce qui lui permettra de pénétrer le sol sans aucune difficulté. S’il est vrai que la longévité des mèches varie en fonction du matériau qui a été utilisé pour leur fabrication, il n’en demeure pas moins qu’elle peut facilement être de plusieurs années.

L’entretien du moteur

Pour ce qui est relatif à l’entretien du moteur de votre tarière thermique, gardez à l’esprit que vous pouvez vous en servir uniquement avec le carburant qui est conseillé par le fabricant. De même, sachez qu’il est exigé de faire de fréquentes vidanges. À ce sujet, certains recommandent de s’y prendre après 50 heures d’usage pendant que l’huile n’a pas encore refroidi.

Prenez également l’habitude de vérifier aussi fréquemment que possible le niveau de l’huile afin de ne pas être désagréablement surpris. Il est également crucial de savoir bien prendre soin de la bougie, puisque c’est grâce à elle que le moteur arrive à se mettre en marche. Nettoyez-la donc régulièrement.

Pour cela, retirez sa protection de l’extérieur et démontez-la avant de vous servir d’une brosse métallique pour la débarrasser de toute trace de saleté. Dès que vous êtes suffisamment sûr que les électrodes sont dans un parfait état de propreté, vous pouvez procéder au réglage de leur écartement qui doit être de 0,6 à 0,7 mm. C’est seulement après cela que vous pouvez réassembler la bougie et sa protection.

En outre, au moins une fois par an ou au moindre signe de dysfonctionnement, vous pouvez procéder au desserrage des boulons et à la vérification de tous les mécanismes indispensables à la bonne marche de l’engin.

Quels sont les meilleurs modèles de tarière thermique ?

Sur le marché des tarières thermiques, il existe de nombreux modèles qui peuvent compliquer les choix.

vidaXL Tarière de sol Orange
GT Garden Tarière Thermique 52 cm3, 3 CV + Lot de 3 mèches (100, 200 et 300 mm)
Timberpro Tarière 52 cc, avec 3 embouts 100,150 et 200 + rallonge
vidaXL Tarière de sol Orange
GT Garden Tarière Thermique 52 cm3, 3 CV + Lot de 3 mèches (100, 200 et 300 mm)
Timberpro Tarière 52 cc, avec 3 embouts 100,150 et 200 + rallonge
Puissance
1,5 kW
2,2 kW
2,2 kW
Poids
2 kg
8,7 kg
9,3 kg
Nombre de mèches
3
3
3
148,95 EUR
229,80 EUR
Actuellement indisponible
vidaXL Tarière de sol Orange
vidaXL Tarière de sol Orange
Puissance
1,5 kW
Poids
2 kg
Nombre de mèches
3
148,95 EUR
GT Garden Tarière Thermique 52 cm3, 3 CV + Lot de 3 mèches (100, 200 et 300 mm)
GT Garden Tarière Thermique 52 cm3, 3 CV + Lot de 3 mèches (100, 200 et 300 mm)
Puissance
2,2 kW
Poids
8,7 kg
Nombre de mèches
3
229,80 EUR
Timberpro Tarière 52 cc, avec 3 embouts 100,150 et 200 + rallonge
Timberpro Tarière 52 cc, avec 3 embouts 100,150 et 200 + rallonge
Puissance
2,2 kW
Poids
9,3 kg
Nombre de mèches
3
Actuellement indisponible

Vidal 52 cm3

Ce modèle de tarière thermique est disponible sur Amazon au prix de 155,69 €. D’une puissance de 1,5 kW, il pèse 2 kg seulement et est doté de 3 mèches.

vidaXL Tarière de sol Orange
  • Puissance maximale : 2,2 kW / 9 000 tr / min; Cylindrée : 52 cc
  • Couleur : Orange; Longueur de perçage : 72 cm
  • Rapport de mélange de carburant : 40:1; Vitesse de la tarière : 170 - 200 tr / min
  • Essence : Huile de graissage
  • Système de refroidissement : forcé par air; Système de démarrage : démarrage à recul

Pros

Pros
  • Prix accessible
  • Légèreté
  • Ergonomie
  • Manipulation aisée
  • Praticité

Cons

Cons
  • Toutefois, ce modèle est un peu fragile et il manque un peu de puissance

GT Garden 52 cm3

Facile à utiliser et d’origine française, cette tarière thermique se vend à 229,80 € sur Amazon. Doté de trois mèches, il a une puissance de 2,2 kW. Quant à son poids, il est de 8,7 kg.

GT Garden Tarière Thermique 52 cm3, 3 CV + Lot de 3 mèches (100, 200 et 300 mm)
  • Marque française : GT GARDEN
  • Produit neuf, garanti 2 ans
  • Livraison rapide par transporteur avec suivi
  • Pièces de rechange en stock permanent
  • Voir la rubrique description du produit ci-dessous

Pros

Pros
  • Puissance
  • Rapidité
  • Facilité d’usage
  • Polyvalence
  • Praticité
  • Démarrage aisé

Cons

Cons
  • Néanmoins, son design est assez banal

Timberpro 52 cm3

D’une puissance de 2,2 kW, ce modèle est disponible au prix de 182,95 € sur Amazon. Doté de trois mèches, il effectue 8500 tours par minute.

Timberpro Tarière 52 cc, avec 3 embouts 100,150 et 200 + rallonge
  • Cylindrée : 52 cm³
  • Puissance : 3,0 cv
  • Avec 3 Mèches/Forets : 100, 150 et 200 mm
  • Certifié: CE
  • Garantie 2 ans

Pros

Pros
  • Excellent rapport qualité-prix
  • Puissance
  • Polyvalence
  • Sécurisé
  • Robustesse

Cons

Cons
  • Toutefois, son poids de 9,3 kg en fait un modèle un peu lourd