Il en est de même dans le domaine de la plomberie et dans celui de la soudure. Domaines dans lesquels ni le plombier ni le soudeur ne pourraient travailler sans une lampe à souder. Lisons-en un peu plus sur cet outil !

Meilleures ventes de lampes à souder en 2019

Zoom sur la lampe à souder

La lampe à souder est un outil de type portatif. Elle est très utile pour le brasage, la soudure et d’autres usages. Elle est très utilisée par les couvreurs-zingueurs et les plombiers. Avant de se retrouver finalement sous la forme qui lui est connue actuellement, la lampe à souder a pris par deux autres formes.

Campingaz Lampe à souder X 2000

Aussi, elle fut alimentée pendant de nombreuses années par des combustibles liquides. Précisément jusqu’en 1970, ce type d’alimentation de la lampe à souder sera le seul à être utilisé. Plus tard, il sera remplacé par des appareils à cartouche de gaz, sauf en Inde où la fabrication à l’ancienne est toujours d’actualité.

Les composantes de la lampe à souder

La lampe à souder se compose :

  • D’une poignée
  • D’un tuyau pour la circulation du gaz. Ce tuyau aboutit à un bec brûleur. La forme du bec diffère en fonction des travaux à réaliser par l’utilisateur de la lampe. Elle dépend également de la zone de chauffe requise
  • D’un réservoir de combustible. Celui-ci est équipé d’une mèche

Le corps de la lampe à souder était autrefois en laiton ou en cuivre. La poignée quant à elle était conçue dans du bois ou en bakélite puisqu’elle devait protéger la main de l’utilisateur de la lampe de la chaleur. Les boutons de réglage sont également en bois ou en bakélite.

Le combustible quant à lui, élément essentiel dans le fonctionnement de la lampe à brûler était de l’acétylène ou de l’alcool à brûler. Le pétrole et l’essence ont eu également à servir en tant que combustible. Ils ont enfin laissé la place au gaz liquéfié qui peut alors être du propane ou du butane. Le gaz est stocké au sein d’une cartouche réutilisable.

Le principe de fonctionnement de la lampe à souder

Aussi bien la poignée, le tuyau et le réservoir de combustible de la lampe à souder forment l’alimentation en énergie de celle-ci et la torche de soudage. Ainsi, en tant que système compact et autonome, la lampe à souder fonctionne grâce à la pression et au débit du gaz qui l’alimente. Cette pression et ce débit sont directement contrôlés par l’utilisateur sur la torche, torche intégrée au système.

Pour mieux comprendre, il suffit de se baser sur le fonctionnement des premières lampes à souder. En effet, du combustible en infime quantité est déposé dans un type de godet exactement conçu pour cet usage.

Ce godet est placé près de la mèche de réservoir et du tube brûleur. Une fois qu’il est enflammé, la chaleur se propage aux vapeurs du gaz. Une fois que le robinet est ouvert, ce dernier s’échappe puis s’enflamme.

Par un phénomène appelé autovaporisation, ce gaz est soumis à une pression et produit alors une flamme régulière qui ne s’éteindra que lorsque le robinet sera fermé. Une soupape de sécurité est installée pour que l’excès de pression ne fasse pas exploser le réservoir.

Si l’on a besoin d’augmenter la pression, il faut se servir d’une pompe manuelle. Tandis que pour régler la flamme, il suffit d’actionner une bague coulissante en bouchant les trous d’aération. Parfois, ils n’ont pas besoin d’être bouchés. Quant à la lampe à souder moderne, il suffira d’enflammer le gaz à l’ouverture de son robinet.

Les usages d’une lampe à souder

L’utilisation d’une lampe à souder offre jusqu’à 700 °C d’énergie. Cette température permet une multitude d’usages ponctuels. À la cuisine par exemple, une lampe à souder intervient dans la préparation des crèmes brûlées. Dans les domaines du dépannage et du bricolage, elle servira au réchauffage des pièces grippées ou gelées.

Aussi, la lampe à souder sert dans le décapage, de même que dans le soudage au fer encore appelé brasage. Elle est recommandée pour la soudure de zinc, d’étain et de plomb. Elle permet également la désinfection, le brûlage des anciennes peintures ou le réchauffage de moteur.

Les types de lampes à souder

Hormis la lampe à souder elle-même, il faut compter la lampe à braser, le chalumeau mono gaz et le chalumeau bio gaz.

La lampe à souder

A multi-usages, sa flamme peut atteindre jusqu’à 1600 °C et son autonomie est comprise entre une et deux heures.

La lampe à braser

La lampe à braser n’est pas aussi différente de la lampe à souder. Elle dispose d’une chambre de volatilisation ou serpentin. Elle est conçue pour effectuer plusieurs tours au niveau du brûleur afin de ramener le gaz du réservoir vers lui. De cette façon, le gaz réchauffé produit une flamme très forte.

Meilleure Vente n° 1
Lampe à souder
Rothenberger - Outils et accessoires
35,01 EUR

Le chalumeau mono gaz

C’est un bec brûleur qui est directement connecté aux bouteilles de gaz de propane et de butane. La température moyenne de sa flamme est comprise entre 1400 et 1800 °C. Le chalumeau mono gaz est doté d’un tuyau d’alimentation très souple, d’un brûleur interchangeable et d’une poignée munie d’un bouton de réglage de la puissance.

Meilleure Vente n° 2

Le chalumeau bio gaz

Comme on peut bien le deviner, le tuyau d’alimentation très souple est double. Il est alimenté par une bouteille de gaz qui peut être de l’acétylène ou du butane. Il est également nourri avec une bouteille d’oxygène. La température moyenne de flamme produite par ce dispositif est comprise entre 2800 et 3100 °C.

Comment choisir sa lampe à souder

Choisir sa lampe à souder dépend de quatre critères à savoir le type de gaz, l’autogène, la température et la taille de la lampe à souder.

Le type de gaz
Le choix est permis ici entre le mono gaz et le bio gaz. Avec une lampe à souder mono gaz, la température de chaleur produite est inférieure avec celle produite avec une lampe à souder bio gaz.
L’autogénéité
Un dispositif autogène est un dispositif capable de se développer avec ses éléments propres. Plus amplement, il s’agit d’un dispositif conçu sans une autre matière que les deux parties qui sont à souder.
La température de la lampe à souder
Elle est très importante en ce sens que c’est elle qui va déterminer le type de travaux à faire. En effet, une faible température de la lampe à souder ne pourra par exemple que servir en cuisine. Alors qu’avec une très forte température, des objets plus importants peuvent être soudés.
La taille de la lampe à souder
Elle sera déterminante dans sa prise en main et dans son maniement. Une petite lampe à souder convient pour la soudure de petits objets alors qu’une grande lampe à souder, non seulement disposera d’une forte température, mais convient aussi pour la soudure de grands objets.

Les quelques incidents au cours de l’utilisation de la lampe à souder

Quoi que l’on dise, la lampe à souder demeure un outil dangereux. Il abrite du gaz et du feu et par conséquent, son utilisation doit être sujette à des précautions. Il n’est pas rare de constater de petits dysfonctionnements.

Le feu interne au niveau du chalumeau
Ceci résulte d’un échauffement trop important de la buse de la lampe à souder. Il est recommandé dans ce cas de couper tous les gaz et de redémarrer le système ?
La flamme fuligineuse
Il s’agit d’une flamme de couleur noire qui produit de la suie. Pour éviter ce phénomène, il est recommandé de veiller à un bon dosage des gaz.
Le dérèglement de la flamme
Le dérèglement de la flamme de la lampe à souder résulte du mauvais état du chalumeau ou de la diminution de pression au niveau de l’un des gaz.
Le claquement
Il a lieu lorsque l’orifice de la buse de la lampe à souder est obstrué. Il faut alors le nettoyer à l’aide de l’alésoir du soudeur. Auquel cas, il se produira un échauffement de la buse. Il faut alors ne laisser sortir que l’oxygène tout en coupant l’acétylène : la buse sera refroidie.

Top 3 des meilleures lampes à souder

Qu’il s’agisse d’une lampe à souder ou de tout autre objet, le choix doit se faire en fonction des besoins de l’utilisateur. Les produits proposés sur le marché sont cependant très nombreux et il n’est pas aisé de procéder à un choix. Les meilleurs choix ont donc été faits à votre place :

Campingaz 202928 Lampe à souder soudogaz x2000 pz, Bleu
CAMPING GAZ LAMPE À SOUDER PT2000 202765
Dremel VersaFlame 2200 - Lampe à Souder Multifonction Sans-fil au Butane avec 4 Accessoires pour Soudage, Brasage, Thermo-retraction, Brûler
Campingaz 202928 Lampe à souder soudogaz x2000 pz, Bleu
CAMPING GAZ LAMPE À SOUDER PT2000 202765
Dremel VersaFlame 2200 - Lampe à Souder Multifonction Sans-fil au Butane avec 4 Accessoires pour Soudage, Brasage, Thermo-retraction, Brûler
-
-
-
Poids
630 grammes
381 grammes
136 grammes
Type d’alimentation
Gaz
Gaz
Gaz
Dimensions
23,7×13,4×13,6 centimètres
23,5×17,5×11,5 centimètres
33,2×18×5,5 centimètres
Température de la flamme
1750 °C
1750 °C
-
Garantie
2 ans
-
2 ans
30,24 EUR
Actuellement indisponible
34,99 EUR
Campingaz 202928 Lampe à souder soudogaz x2000 pz, Bleu
Campingaz 202928 Lampe à souder soudogaz x2000 pz, Bleu
-
Poids
630 grammes
Type d’alimentation
Gaz
Dimensions
23,7×13,4×13,6 centimètres
Température de la flamme
1750 °C
Garantie
2 ans
30,24 EUR
CAMPING GAZ LAMPE À SOUDER PT2000 202765
CAMPING GAZ LAMPE À SOUDER PT2000 202765
-
Poids
381 grammes
Type d’alimentation
Gaz
Dimensions
23,5×17,5×11,5 centimètres
Température de la flamme
1750 °C
Garantie
-
Actuellement indisponible
Dremel VersaFlame 2200 - Lampe à Souder Multifonction Sans-fil au Butane avec 4 Accessoires pour Soudage, Brasage, Thermo-retraction, Brûler
Dremel VersaFlame 2200 - Lampe à Souder Multifonction Sans-fil au Butane avec 4 Accessoires pour Soudage, Brasage, Thermo-retraction, Brûler
-
Poids
136 grammes
Type d’alimentation
Gaz
Dimensions
33,2×18×5,5 centimètres
Température de la flamme
-
Garantie
2 ans
34,99 EUR

La lampe à souder Campingaz Lampe à souder X 2000

Elle est la star des lampes à souder sur le Net. Elle est souvent recommandée à cause :

  • De son caractère multi-usage.
  • De son excellente qualité.
  • De son brûleur en laiton interchangeable.

Avec cette lampe à souder, il vous sera possible de procéder au réglage du débit à l’aide de vos mains. La cloche en acier est équipée d’une nasse vissable faite en plastique. Ceci facilite la mise en place d’une cartouche. Il faut mentionner que cette lampe à souder peut également être utilisée la tête en bas.

Elle est pratique pour les campings, comme l’indique d’ailleurs sa dénomination. Elle pourra aussi servir pour un plombier dans la confection et la réparation de petits outils. Il en est de même dans la soudure où elle pourra accompagner le travailleur dans de légers travaux.

Cependant, certains utilisateurs de ce produit lui ont trouvé de légers défauts. Il s’agit par exemple des problèmes d’alimentation qui surviennent à la moindre secousse de la lampe. C’est le cas aussi lorsqu’elle n’est pas maintenue droite au cours de son utilisation. D’autres trouvent en revanche la base vissable trop fragile.

La lampe à souder Camping Gaz Lampe à souder PT2000

Elle séduit par sa consommation de gaz très faible par rapport à ce qu’on rencontre d’habitude sur le marché. Celle-ci est de 120 grammes par heure. La température de la flamme, 1750 °C convient aussi parfaitement à de petits travaux en cuisine, en soudure ou en plomberie.

Un autre avantage avec ce produit est qu’il est livré à son consommateur avec un brûleur. Ceci fait une économie de quelques francs à ce dernier. On peut également compter sur sa légèreté lorsque comparaison est faite avec les autres lampes à souder proposées. Il est aussi assez léger et petit, sa prise en main ne sera donc qu’un jeu d’enfant.

Cependant, il se peut qu’en cours d’utilisation, vous remarquiez qu’après un tour, le vissage sur la cartouche se défait. Ce défaut peut être réparé en vissant le bouchon bien bas et bien parallèle au support de cette cartouche.

Malheureusement, le problème peut s’accentuer en cas d’utilisation intense du dispositif. Dès que la faute est constatée, il faut se rapprocher du vendeur pour le changer. D’aucuns trouvent par ailleurs que ce produit n’est pas d’aussi bonne qualité.

La lampe à souder Dremel 2000-6

Elle est très différente de toutes les lampes à souder connues jusque-là. Elle est en effet conçue sous la forme d’un stylo et est la meilleure torche de soudage disponible sur ce vaste marché. Elle attire non seulement par sa forme, mais également par sa légèreté et sa petitesse.

Elle est l’outil de travail idéal pour les bricoleurs et tous ceux qui créent. C’est également le parfait outil pour les fontes, les découpages à chaud, les rétrécissements, les décapages et les pyrographies.

La Dremel 2000-6 est une lampe à souder 7 en 1, offerte avec 14 autres pièces. Il n’y a pas besoin de disposer d’un outil d’allumage particulier avant de le mettre en marche, son dispositif d’allumage est autonome et lui est intégré.