L’escalier est bien connu pour être une construction architecturale avec des marches ou degrés. Il permet l’accès à un étage supérieur en montant ou à un étage inférieur en descendant. Cependant, que sait-on de l’escalier escamotable ? Découvrons-le !

Meilleures ventes d’escaliers escamotables en 2019

L’escalier escamotable

Le groupe de mots « escalier escamotable » est très souvent associé au mot « grenier ». En effet, un escalier escamotable est un type d’escalier provisoire et repliable. Un autre adjectif qui le caractérise bien est l’adjectif « télescopique ».

Youngman 313340 Échelle Easiway en Aluminium à 3 Sections

Ce type d’escalier permet fondamentalement l’accès à un grenier. Le caractère escamotable d’un escalier est cette faculté dont il dispose et qui permet à son utilisateur de le replier dans un placard ou de le rabattre contre une surface.

Le véritable rôle d’un escalier escamotable

Dans certaines maisons, l’escalier escamotable seconde l’escalier principal. Il donne ainsi plus de facilité pour atteindre ces pièces hautes qui ne sont pas équipées d’échelles, surtout qu’il n’occupe que peu d’espace.

Dans d’autres maisons en revanche, on se sert d’un escalier escamotable ou on l’installe dans les petits appartements ou dans de petites pièces. L’accès à la mezzanine en est alors plus facilité.

Le principe d’un escalier escamotable

Puisqu’il ne requiert que peu de place, un escalier escamotable intervient dans une ouverture souvent limitée à du 40×40 centimètres. Il est alors prévu une petite ouverture dans le mur ou dans le plancher. Une fois qu’il est replié sur lui-même, l’escalier escamotable tendance à ne plus se faire remarquer, à disparaître.

La structure d’un escalier escamotable

Si la structure normale d’un escalier prend en compte 8 différents éléments, celle de l’escalier escamotable ne prend en compte que quelques-uns de ces éléments. Il s’agit bien évidemment des marches montantes et descendantes, du caisson, de la trémie et de la trappe.

Les marches
Sans marches il serait inutile de vouloir parler d’escalier. Ce sont les marches qui font tout escalier, peu importe qu’il soit escamotable ou d’un autre type. Les marches sont bien évidemment la surface horizontale sur laquelle le pied est posé en montant ou en descendant l’escalier.
Le caisson
Le caisson est cet espace fermé qui se retrouve au bas de l’escalier. Dans le cas d’un escalier escamotable, le caisson est associé aux marches. Il est d’ailleurs très souvent conçu dans la même matière que les marches.
La trémie
La trémie est essentielle, peu importe le type d’escalier. Il s’agit tout simplement de ce vide de la dalle qui permet le passage de l’escalier escamotable. Lorsqu’il s’agit d’une ouverture dans du plancher bois, ce qui est d’ailleurs très commun dans le cas de l’escalier escamotable, c’est le terme « ’chevêtre »’ qui est utilisé.
La trappe

La trappe désigne très simplement un passage. Ce passage peut être conçu dans un plafond ou dans un plancher. La trappe est par conséquent une ouverture, celle de laquelle sortent les marches de l’escalier escamotable.

Par ailleurs, un escalier escamotable se manœuvre sans effort à l’aide d’une perche. Parfois également, ce sont des ressorts qui y sont associés ou plus simplement, un système à balancier.

Les différents types d’escaliers escamotables

Un escalier escamotable peut être conçu de quatre différentes manières. Il peut être un escalier télescopique, un escalier coulissant ou un escalier pliant. Il peut également être un escalier en zigzag.

L’escalier escamotable télescopique

Il est très souvent ajustable et dispose de marches profondes. Il est très long et permet d’atteindre des pièces situées très en hauteur. L’escalier escamotable télescopique est encore appelé échelle télescopique. C’est le plus complexe des escaliers escamotables, mais aussi le plus stable. De par sa structure, il offre un confort d’utilisation sans précédent. Il fonctionne sur un système en accordéon.

L’escalier escamotable coulissant

Il est une évolution du modèle pliant. L’escalier escamotable coulissant est composé de multiples segments montés sur des rails. Ces segments se glissent entre eux le moment venu afin de s’emboîter dès que l’escalier est plié. Les escaliers escamotables coulissants n’ont pas besoin de beaucoup de place pour être déployés. Ils sont en plus très ergonomiques.

Il est par ailleurs recommandé de choisir son escalier escamotable coulissant avec des rails d’excellente qualité et très bien ajustés. Cette recommandation a pour but de prévenir contre les jeux pouvant avoir lieu au niveau des jointures. Ils pourraient en effet rendre l’escalier très instable et par conséquent, moins confortable dans son utilisation.

L’escalier escamotable pliant

La structure de l’escalier escamotable pliant révèle 2 à 3 segments reliés par des charnières. Ces segments facilitent le dépliement et le repliement de l’escalier à la manière d’un portefeuille. L’escalier escamotable pliant est reconnu pour sa facilité d’entretien. Cependant, il lui faut plus de place pour se déployer. Il ne s’agit par conséquent pas d’un escalier pouvant être utilisé dans des espaces exigus.

Les avantages à utiliser un escalier escamotable

Ils sont assez nombreux. Le principal avantage à utiliser ce type d’escalier demeure néanmoins le peu de place qu’il prend aussi bien pour son installation que pour son utilisation. Lorsqu’il n’est pas utilisé, il n’a simplement aucun mal à se rendre invisible pour tout le monde.

Aussi, un escalier escamotable est un escalier d’appoint. Permettant de rejoindre le grenier ou la mezzanine, il a juste besoin d’être tiré par la trappe pour se déplier tout doucement. Une fois que vous êtes monté pis redescendu, il suffit alors de le remettre à sa place initiale. Par conséquent, un escalier escamotable est réputé très discret et très pratique.

Il ne faut toutefois pas oublier de mentionner son côté très économique. La plupart des escaliers escamotables sont en effet conçus dans du bois ou achetés déjà préconçus. Il n’est alors plus besoin de faire appel à un architecte ou un spécialiste pour se le faire poser. Son côté très sécurisé en fait également un escalier très intéressant puisqu’en cours d’utilisation, des échelles apportent leur appui.

Les inconvénients à utiliser un escalier escamotable

On pourrait facilement penser qu’il n’en existe pas. Pourtant il y en a bel et bien quelques-uns. En effet, il faut reconnaitre que malgré tout, un escalier escamotable n’est pas aussi confortable et pratique. Il ne convient également pas pour être fréquemment utilisé. L’escalier escamotable n’est également pas conçu pour le transport de marchandises. Il ne doit aussi pas être emprunté par des enfants par souci de sécurité.

L’installation d’un escalier escamotable

Avant toute installation d’un escalier escamotable, il est nécessaire de repérer l’endroit où il sera installé. Il faut par la suite prendre les différentes mesures de l’espace en question et de l’espace disponible. En effet, il faut au moins 70 centimètres d’espace pour la base de l’escalier escamotable. Il faut en plus beaucoup d’espace dans la pièce qui veut être atteinte. Ceci permettra d’y entrer facilement ?

Si vous remarquez qu’il n’y a pas l’ouverture qu’il faut dans la pièce, il va suffire de la créer ou de l’agrandir. Il faut alors procéder au tracé des largeurs des trappes. Elles varient entre 50 et 100 centimètres. Il faut maintenant fixer le caisson et visser l’escalier escamotable puis par la fin procéder à des essais. Tout ce travail peut être fait à domicile, et si vous ne voulez pas vous gêner, vous pouvez acheter un escalier en kit.

Comment faire le choix de son escalier escamotable ?

Divers éléments entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de choisir son escalier escamotable. Il est utile de ne négliger aucun d’eux pour sa propre sécurité et pour pouvoir utiliser pendant assez longtemps ce dispositif.

Le matériau de fabrique de l’escalier escamotable

Indéniablement, le matériau utilisé pour la conception d’un escalier escamotable va jouer sur son prix. Il sera également un facteur déterminant pour le confort d’utilisation de l’escalier. Généralement, ce sont le bois et le métal qui sont utilisés pour la fabrication des escaliers escamotables.

Les modèles en bois ont cet avantage d’être très abordables, ils sont à la portée de toutes les bourses. Cependant, ils sont très lourds et par conséquent, peuvent ne pas être faciles à manipuler. La pose elle-même peut en venir à être très difficile. Ils sont également très sensibles à l’humidité.

Quant aux escaliers escamotables en métal, vous aurez ici à choisir entre l’aluminium et l’acier. Les modèles en aluminium sont réputés durer dans le temps, ils sont donc à privilégier. Ils sont également très légers et l’aluminium est un matériau qui ne s’oxyde pas. Les escaliers escamotables en acier de leur côté sont plus aptes à supporter de très lourdes charges même s’ils sont aussi très lourds.

Les manuels ou les automatiques

Le mode de déploiement d’un escalier escamotable est l’autre critère à prendre en compte pour son choix. L’escalier escamotable est en effet déployé soit manuellement, soit de façon automatique. Les premiers sont moins chers, mais moins pratiques et aussi difficiles à déplier puis à plier. En effet, puisqu’ils sont maniés avec la main il faut quelques efforts physiques.

Les escaliers escamotables automatiques quant à eux se ploient et se déploient à l’aide d’un moteur électrique. Au lieu de soulever l’escalier escamotable ou de le tirer, il va suffire pour son utilisateur d’appuyer sur un interrupteur. Ceci est gagé de praticité et de confort d’utilisation.

Top 3 des meilleurs escaliers escamotables

Faire le choix d’un escalier escamotable n’est pas facile. Les meilleurs modèles du marché ont donc été sélectionnés avec soin pour vous :

L’escalier escamotable Mister Step 4P Trou d’homme

Cet escalier escamotable est droit et métallique. Il dispose d’une structure rigide avec 4 éléments mobiles et est équipé de 10 marches toutes en acier embouti. Peint en noir ou en gris, il se fond parfaitement dans tous les décors et vous assure une charge allant jusqu’à 150 kilogrammes.

Mister Step escalier escamotable 4P trou d'homme (100x70 H300 cm., blanc)
  • Structure rigide à 4 éléments en tubes d'acier (50×20 mm)
  • Caisson en tôle en acier galvanisé 10/10 avec cornières de renfort 12/10
  • Trappe en aggloméré (16 mm d'épaisseur)
  • Tirant de réglage de l'angle d'ouverture maximale de l'escalier
  • Pôle d'ouverture de l'escalier

Des ressorts amortisseurs facilitent la fermeture et l’ouverture de l’escalier, ils sont avec rappel. Une double main courante latérale est également rattachée à ce dispositif. Des poignées-barre facilitent quant à eux l’accès aux étages supérieurs. Avec cet escalier escamotable, vous apprécierez encore plus :

  • Le tirant de réglage.
  • Le caisson en tôle et en acier galvanisé.
  • Les cornières de renfort.

Cependant, cet escalier escamotable pèse 40 kilogrammes et ce poids peut vous paraitre très lourd au cours de l’installation.

L’escalier escamotable Laddaway TB Davies Envirofold

Cet escalier escamotable est en bois et dispose de 3 sections de qualité supérieure. Il se présente avec deux rampes de sécurité et est conçu pour facilement s’adapter à une trappe de 600 millimètres. Il est aussi fait pour ne ni se déformer, ni se fissurer, ni se rétracter.

Laddaway 1530-005 - Escalier pour les greniers (taille: 2,80m)
  • Construction robuste testée à 265 kg
  • Fonctionnement sûr et facile, à ressort assisté
  • Main courante fournie
  • Pieds coudés fournis pour une finition de qualité
  • Filetages : 12

Cet escalier escamotable est par ailleurs doté de pieds en finition pour la protection du sol sur lequel il sera posé. Il dispose aussi d’un bourrelet en caoutchouc conforme aux normes internationales. Vous apprécierez aussi à coup sûr :

  • Son fonctionnement à ressort assisté.
  • Ses 12 filetages.
  • Sa construction robuste.

Son prix pourrait cependant vous paraitre trop élevé pour un escalier escamotable. Il est également difficile de procéder au montage de ses deux rambardes malgré la présence du mode d’emploi.

L’escalier escamotable Fakro LWK

Cet escalier escamotable est une échelle de grenier équipée de repose-pieds en métal et de rampe. L’échelle de grenier se définit comme un escalier pliable fait dans du bois de pin. Le confort d’utilisation de celui-ci est garanti par les marchepieds qui dépassent les montants.

Echelle de grenier Fakro LWK - Comfort Plus - 55 x 111 x 280
  • Charge maximum de 160 kg.
  • Valeur U de l"échelle de grenier : U = 1,1 W/m2K.
  • Épaisseur de l'isolation : 3 cm - Épaisseur du rabat : 3,6 cm.
  • Inclus : Rampe.
  • Conforme à la norme DIN EN 14975.

L’avantage principal à se procurer l’escalier escamotable Fakro LWK réside dans la longueur de l’échelle qui peut être ajustée à la hauteur de votre pièce. De plus, il se laisse facilement monter et soulever, même s’il faut deux personnes pour y arriver. Il est par ailleurs livré complètement monté. D’autres caractéristiques de cet escalier escamotable vous attireront. Il s’agit de :

  • Son système de clic du clapet.
  • La présence d’un joint de circulation.
  • Le volet d’ouverture thermo-isolé.

Cependant et tout comme le précédent modèle, il peut vous paraitre un peu trop cher pour un escalier escamotable.