Pour pallier ce problème d’inconfort et de santé, un équipement a été pensé : il s’agit du déshumidificateur. Qu’il soit électrique ou chimique, cet appareil fonctionne suivant différentes technologies et aide à avoir un cadre de vie plus sain.

Compte tenu de la diversité des modèles existants et du coût qu’il faut engager pour en acquérir, il vous faut impérativement être éclairé, afin de faire le choix le plus opportun. Ce guide s’inscrit dans cette optique et vous donne tous les indices et éléments d’appréciation pour choisir le meilleur déshumidificateur

Meilleures ventes de déshumidificateur 2018

Présentation du déshumidificateur.

L’air est un élément essentiel à la vie sur terre. Pour être respirable, il doit contenir une certaine proportion d’eau, donc d’humidité afin de ne pas être agressif pour les poumons.

Cependant, lorsque ce taux d’humidité est dépassé, ce même air devient propice à l’apparition ou la prolifération de micro-organismes, tels les moisissures et les acariens. Le déshumidificateur est un appareil qui vient lutter contre ce problème.

Deux grands types de déshumidificateurs existent : le déshumidificateur chimique et le déshumidificateur électrique. Le premier fonctionne grâce à une cartouche chimique qui absorbe l’humidité au passage de l’air, tandis que le second fonctionne sur la base de différents principes tels : la condensation, l’adsorption et l’absorption.

Le fonctionnement du déshumidificateur

Le fonctionnement de cet appareil varie suivant qu’on a affaire à un modèle chimique ou électronique. En effet, comme évoqué précédemment, le modèle chimique est généralement un appareil très modeste d’apparence et simple dans son fonctionnement. Ainsi, ce modèle comporte une pastille de chlorure de calcium qui absorbe l’humidité et la transforme en eau, à évacuer.

Ce type de déshumidificateur est adapté pour les espaces très restreints, comme les armoires ou pièces de superficies petites. Le déshumidificateur électronique quant à lui, fonctionne selon le modèle suivant trois principes de fonctionnement.

  • La condensation : avec un modèle fonctionnant par condensation, l’air est conduit, par un ventilateur, sur un évaporateur puis un condensateur. L’humidité de l’air est transformée en eau puis évacuée dans un bac.
  • L’adsorption : ici, l’air conduit par un ventilateur entre en contacte avec une cartouche de sel de calcium. Cette dernière se charge d’absorber l’humidité contenue dans l’air. L’eau obtenue d’écoule dans un bac et doit être vidée régulièrement.
  • L’absorption : avec ce système, l’air est conduit, par le ventilateur, sur une roue enduite de gel de silice qui absorbe une part de l’humidité. Cette roue est par la suite débarrassée de l’humidité par l’air de saturation.

Quelque soit le type de système de fonctionnement du déshumidificateur que vous possédez, le processus se déroule suivant 4 grades étapes : la première est l’entrée de l’air par le ventilateur dont est doté l’appareil. La deuxième est le filtrage de toutes les impuretés se trouvant dans l’air.

La troisième étape est celle du passage, à très basse température, par l’évaporateur. C’est ce qui occasionne la liquéfaction de la vapeur d’eau. Le liquide est orienté vers un bac. La dernière étape est celle durant laquelle, l’air ressort sec et réchauffé.

Pourquoi utiliser un déshumidificateur ?

Déjà, qu’il soit généralement recommandé de préférer des appartements ou maisons bien aérées, la question de l’utilisation d’un déshumidificateur est plus que pertinente. Pourtant des raisons de recourir à cet appareil existent bel et bien. La première d’entre elles est la suppression des odeurs liées à l’humidité.

En effet, tout le monde, à un moment donné de sa vie, a déjà été révulsé, par l’odeur désagréable dune pièce renfermée et humide. Cette odeur est d’autant plus présente lorsqu’à l’extérieur, il pleut ou neige. C’est d’une telle situation que le déshumidificateur vous protège.

La deuxième raison pour laquelle, il vous faut penser acquérir un déshumidificateur est l’apparition des moisissures. Ces dernières sont la conséquence d’une pénétration de l’eau et de l’air par la toiture ou les cloisons peu étanches. Le déshumidificateur s’impose afin de créer un environnement peu favorable à la prolifération de cette végétation indésirable.

Une troisième raison est l’effet de l’humidité sur la santé en général. En fait, une atmosphère trop humide peut favoriser le développement ou l’aggravation de pathologies tels l’asthme et la sinusite. Les personnes plus âgées peuvent voir leur arthrose, arthrite ou rhumatisme s’aggraver.

Maintenant que vous avez une idée des motifs qui peuvent justifier l’achat et l’installation d’un déshumidificateur, voyons alors comment utiliser un déshumidificateur.

Comment utiliser un déshumidificateur ?

La réponse à la problématique de l’utilisation du déshumidificateur passe par l’identification du bon moment pour en installer et du meilleur endroit où le positionner, la mise en marche de l’appareil et l’entretien.

L’identification du meilleur moment pour utiliser un déshumidificateur

Le meilleur moment pour utiliser un déshumidificateur est généralement lorsque vous sentez que votre pièce est trop humide ou que des moisissures apparaissent sur les murs. Outre cela, un déshumidificateur est également conseillé en été où le climat est plus humide et moite. Enfin, être sujets à l’asthme et aux allergies peut être également une bonne raison d’acquérir un déshumidificateur.

Le positionnement du déshumidificateur

Plusieurs règles régissent le positionnement du déshumidificateur.

  • La première est de l’installer au milieu de la pièce afin de favoriser son efficacité et surtout de permettre à l’air de circuler autour de l’appareil. Dans le cas où la sortie d’air se trouve au-dessus, le déshumidificateur peut être installé contre le mur.
  • La deuxième est de bien orienter le tuyau d’évacuation de l’eau dans le levier ou dans la baignoire, et surtout de le surveiller, de temps à autre, afin qu’il ne glisse pas sur le plancher. Une autre règle d’utilisation du déshumidificateur est d’installer l’appareil loin des sources de poussière afin de ne pas l’obstruer avec des particules.
  • En outre, privilégiez les salles les plus humides de la maison pour installer un déshumidificateur. Comme salles ordinairement, nous pouvons citer la salle de bain, la buanderie ou encore le sous-sol. Rien n’exclut, cependant, que vous installiez un déshumidificateur sur un bateau, dans une voiture ou dans une tente pour piscine.

Enfin, pour certains modèles, plutôt volumineux, vous pouvez privilégier une installation dans le système d’air conditionné de la maison.

Mise en marche et utilisation à proprement parler

Le premier geste à avoir avant d’allumer le déshumidificateur est de procéder à un contrôle du degré d’humidité de l’air, à l’aide d’un hygromètre. Lorsque celui-ci est supérieur à 50%, un déshumidificateur s’impose. En deçà de 45%, un humidificateur d’air est nécessaire.

Ensuite, prenez le manuel d’utilisation de votre appareil, lisez-le posément et surtout conservez-le pour une consultation ultérieure. Branchez le déshumidificateur à une prise de terre et suivez les instructions du guide d’utilisation. Fermez toutes les fenêtres et portes.

Entretien du déshumidificateur

Il regroupe un ensemble de gestes à avoir durant toute la période d’utilisation de cet appareil. Déjà, sachez qu’il vous faut patienter 10min entre une extinction et un nouveau démarrage de l’appareil. Ensuite, si votre déshumidificateur est muni d’un réservoir, videz-le quotidiennement et lavez-le tous les mois.

En ce qui concerne les bobines, prenez la peine de les vérifier et de les dépoussiérer tous les 3 mois. Les filtres à air, quant à eux, doivent être nettoyés tous les 6 mois. En cas de dommages, s’ils ne peuvent être réparés, changez-les tout simplement.

Déshumidificateur électrique ou déshumidificateur chimique, que choisir ?

En fait, chacun de ces deux types de déshumidificateurs ne manque pas de présenter des avantages. Cependant, il sied, de garder à l’esprit que le déshumidificateur chimique est plus adapté aux espaces exigus, tandis qu’un déshumidificateur électrique serait efficace dans une salle plus vaste.

Seulement, la comparaison ne saurait s’arrêter sur cet aspect, car le déshumidificateur électrique a une capacité de captation de l’eau d’environ 8 à 20 litres par jour, contrairement au modèle chimique qui ne capte que 3 litres.

Par ailleurs, utiliser un modèle électrique ne présente aucun risque pour la santé, sauf en cas de non-respect des règles liées à l’électricité, tandis que la pastille de sodium de calcium contenu dans le modèle chimique peut être allergisante.

Enfin, le dernier point de comparaison de ces deux modèles est le prix d’acquisition et les coûts de fonctionnement. Le déshumidificateur chimique est, certes, très peu cher à l’achat, mais il génère assez des coûts, car vous devez changer les cartouches chaque trimestre, tandis que le modèle électrique coûte jusqu’à 10 fois le prix d’un déshumidificateur chimique.

Qu’en est-il des autres options pour déshumidifier l’air ?

Certains diront que l’on peut parfaitement lutter contre l’humidité en augmentant le chauffage de la maison ou encore, en optant pour un climatiseur. Seulement chacune de ces deux options a des inconvénients.

Ainsi, en augmentant le chauffage de votre pièce de quelques degrés supplémentaires, vous contribuerez à assécher plus que de raison la pièce, ce qui affectera considérablement le cadre de vie et la santé : parquet qui se détache au fil du temps, cloison qui craque, problèmes respiratoires.

Avec le climatiseur, il est tout à fait possible de bénéficier d’une déshumidification de l’air, grâce à l’option dry dont disposent certains modèles. Le bémol, c’est que le climatiseur offre des options qui vont au-delà de la déshumidification, ce qui fait de plus un appareil plus cher. Préférer un climatiseur à un déshumidificateur pourrait donc revenir plus cher et inapproprié en saison de grande fraicheur.

Critères pour bien choisir son déshumidificateur

De nombreux critères doivent être pris en compte dans le choix d’un déshumidificateur. Il s’agit de :

  • La capacité et de la puissance de l’équipement : plus grande est la quantité d’eau qu’il peut extraire de l’air, plus efficace il est. Cette aptitude va, tout naturellement, de pair avec une puissance du moteur.
  • La portée de l’appareil : cela dans la mesure où les appareils sont conçus en fonction de la superficie à couvrir. Plus grande est la superficie, plus grande devrait être la puissance de l’équipement.
  • Le système hygrostat et les fonctionnalités avancées
  • La taille du bac de récupération
  • La résistance de l’appareil
  • Le niveau de bruit et l’esthétique

Le top des meilleurs modèles de déshumidificateur

Sur le marché des déshumidificateurs, de nombreuses marques se concurrencent avec des produits offrant des fonctionnalités plus pratiques les unes que les autres. Toutefois, 3 modèles se distinguent, en dépit de leurs quelques petits défauts. Penchons-nous ensemble sur elles.

Philips 2 en 1 DE5205/10 Déshumidificateur & purificateur 25L par Jour CADR 270m3/h, Blanc
DeLonghi AriaDry Compact DDS 30Combi
Pro Breeze Déshumidificateur Portable 12 L avec 4 Modes, Affichage numérique, évacuation Continue, Fonction sèche-Linge et minuterie
Philips 2 en 1 DE5205/10 Déshumidificateur & purificateur 25L par Jour CADR 270m3/h, Blanc
DeLonghi AriaDry Compact DDS 30Combi
Pro Breeze Déshumidificateur Portable 12 L avec 4 Modes, Affichage numérique, évacuation Continue, Fonction sèche-Linge et minuterie
Caractéristiques
2 en 1, réglage du taux d’humidité, 60m2, débit de 220m3/h
Hygrostat, hygrométrie, 3 systèmes de ventilation, silencieux, thermomètre électronique
12L, Affichage LED
520,24 EUR
384,00 EUR
149,99 EUR
Philips 2 en 1 DE5205/10 Déshumidificateur & purificateur 25L par Jour CADR 270m3/h, Blanc
Philips 2 en 1 DE5205/10 Déshumidificateur & purificateur 25L par Jour CADR 270m3/h, Blanc
Caractéristiques
2 en 1, réglage du taux d’humidité, 60m2, débit de 220m3/h
520,24 EUR
DeLonghi AriaDry Compact DDS 30Combi
DeLonghi AriaDry Compact DDS 30Combi
Caractéristiques
Hygrostat, hygrométrie, 3 systèmes de ventilation, silencieux, thermomètre électronique
384,00 EUR
Pro Breeze Déshumidificateur Portable 12 L avec 4 Modes, Affichage numérique, évacuation Continue, Fonction sèche-Linge et minuterie
Pro Breeze Déshumidificateur Portable 12 L avec 4 Modes, Affichage numérique, évacuation Continue, Fonction sèche-Linge et minuterie
Caractéristiques
12L, Affichage LED
149,99 EUR

Philips DE5205/10

Cette célèbre marque, reconnue pour ses électroménagers de qualité, propose un modèle de déshumidificateur de qualité.

thumbs-up-icon
Avantages
  • Design
  • Aisance d’utilisation
  • Deux fonctions en un appareil
  • Bonne performance
thumbs-down-icon
Limites
  • Prix
  • Bruit
  • Mode séchage

DeLonghy AriaDry Compact

Cette marque offre un très bon rapport qualité/ prix.

thumbs-up-icon
Avantages
  • Design
  • Aisance d’utilisation
  • Deux fonctions en un appareil
  • Bonne performance
thumbs-down-icon
Limites
  • Design
  • Capacité limitée du réservoir.

Proline Dry10L

Voilà un autre modèle, pas cher et efficace.

thumbs-up-icon
Avantages
  • Efficacité
  • Multiples fonctions et accessoires
  • Silencieux
  • Petit prix
thumbs-down-icon
Limites
  • Très petit réservoir, 1,8L